Au delà des semblants, embrouille et savoir-y-faire

Radio-a ®

www.radio-a.com

 
ELFRIEDE HIRSCHFELD - LA FEMME AUX EPINGLES - UNE PATIENTE DE FREUD - UN CAS DE MELANCOLIE - PDF Imprimer Envoyer

 CET OUVRAGE EST DISPONIBLE DANS SA DERNIERE VERSION

EN LIVRE NUMERIQUE AU FORMAT KINDLE

ET EN FORMAT PAPIER PUBLIE PAR AMAZON :

MME H, De la névrose obsessionnelle à la mélancolie

 

 

Contrairement aux présentations monographiques écrites par Sigmund Freud, comme le petit Hans, L’homme au loups, le Président Schreber, Dora ou L’homme aux rats, 1 où encore celles qui figurent dans Etudes sur l’hystérie 2le cas d’Elfriede Hirschfeld, non seulement n’a pas bénéficié d’une telle étude, mais n’est pas même nommé dans l’œuvre du psychanalyste, dans les différents passages qui la concernent. Ce n’est qu’en 1994 que des recherches, menées dans le département des Archives Freud à la Bibliothèque de Washington, révèlent le nom de cette patiente. 3C’est pourtant durant une période qui va de la fin octobre 1908 4 jusqu’au mois de septembre 1914, soit 6 ans, que Freud recevra cette personne en entretien, et qui sera à l’origine de son hypothèse du stade dit sadique-anal. Hypothèse qu’il n’abandonnera jamais, mais que par ailleurs, Jacques Lacan, dans son enseignement qui se fit sous le sceau du retour à Freud,5 délaissera. Pas plus qu’aujourd’hui elle n’est reprise par Jacques Alain Miller dans son Cours d’orientation lacanienne et ses nombreuses conférences 6 Elfriede Hirschfeld sombre dans un délire d’indignité lorsque que son mari lui apprend qu’ils ne pourront pas avoir d’enfants, suite à un problème d’azoospermie qui a été détecté. S’ensuivront une dizaine années passées dans divers établissements psychiatriques jusqu’au moment où elle entend parler de la psychanalyse et de son inventeur. 7 Freud choisira de mener et de rendre compte de cette cure sous l'angle de la névrose obsessionnelle, à laquelle il va faire correspondre un stade sadique-anal, produit à partir de la régression depuis l'acquisition du stade génital.8 A l'issue de six années de traitement, la guérison ne sera cependant pas au rendez-vous. Ce ne sera pas non plus le cas lorsque, orientée vers la clinique psychiatrique de Bellevue en Suisse, dirigée alors par Ludwig Binswanger, la patiente y séjournera à quatre reprises, 9 avant de se retirer dans un hôtel à Montreux en Suisse assistée de son infirmière où elle décédera en 1938.10 De tous les patients que Freud à reçus et dont, soit il n’a fait aucune mention dans ses textes, soit il a mentionné les cures dans les nommer, Elfriede Hirschfeld constitue un cas à part. D’abord parce qu’il fait partie des sept interventions de Freud lors des congrès internationaux. En effet le texte princeps du cas de Mme H, « La disposition à la névrose obsessionnelle » a été primordialement celui d’une conférence : « Zum problem der Neurosenwahl »11 donnée au congrès de Munich en 1913. Il s’inscrit dans la série des sept seuls exposés – dont trois cas cliniques- prononcés par Freud, aux congrès internationaux de psychanalyse : à Salzbourg (1909) Remarques sur un cas de névrose obsessionnelle ; Nuremberg (1910), Perspectives d’avenir de la thérapeutique analytique ; Weimar(1911), Le cas du président Schreber ; Munich (1913), Le problème du choix dans la névrose ; Budapest (1918) Les voies nouvelles de la thérapeutique analytique ; La Haye ( 1920), Supplément à la théorie des rêves : Enfin Berlin (1922), Quelques remarques sur l’inconscient.

Ensuite parce que quantité de marqueurs de ce cas jalonnent son enseignement de 1909 à 1932. Des textes entiers lui sont consacrés : « La disposition à la névrose obsessionnelle », 12Un rêve utilisé comme preuve, 13 « Sur les transpositions des pulsions et particulièrement dans l’érotisme anal », 14ou des fragments importants : « Deux mensonges d’enfants » 15 « Psychanalyse et télépathie » 1617«Quelques additifs à l’interprétation des rêves », 18« Le rêve et l’occultisme » 19Dans Totem et tabou où deux passages lui sont consacrés, Freud glisse une allusion à son nom (Hirschfeld signifie champ aux cerfs) en parlant d’une Mme Cerf et d’une rue aux cerfs 20Plus essentiellement, les textes et passages de l’œuvre laissent deviner l’importance du cas pour le travail de conceptualisation de Freud : la névrose obsessionnelle, le fantasme, la réaction thérapeutique négative, le surmoi, le stade sadique-anal, la pulsion de mort, l’identification. Enfin le cas d’Elfriede Hirschfeld apparaît dans les séances de la Société Psychanalytique de Vienne 21comme il jalonne - toujours de manière anonyme-22 la correspondance de Freud 23 Pour conclure, au-delà de l’abord par le concept de névrose obsessionnelle, celui de mélancolie 24semble pouvoir se révéler comme étant fructueux à condition de prendre en considération le dossier médical qui consigne assez précisément la phénoménologie de la pathologie : rituel spectaculaire des lavages et épinglage des vêtements en rapport à la question de l’impureté, et incessantes idées noires relatives au suicide.

  1. Freud S., Cinq psychanalyses, Paris Puf, 1984
  2. Freud S, Breuer J S.Freud, Etudes sur l’hystérie, , Paris Puf, 2002
  3. Falzeder E, Psychoanalytic Quaterly N°63, 1994, et " Ma grande patiente, mon fléau principal. Un cas de Freud inconnu jusqu'à présent et ses répercussions", Revue Française de Psychanalyse N° 4, 1997
  4. Sigmund Freud –CG Jung- correspondance 1906-1914- Paris, Gallimard, 1992, lettre du 8 Novembre 1908 de Freud à Jung. « Mme C- est effectivement arrivée chez moi il y a quinze jours, c’est un cas terriblement sérieux d’obsession, qui ne peut changer que très lentement. Le motif de sa préférence pour la personne est que Thomsen lui a justement déconseillé que ce soit moi"
  5. Retour à Freud, wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Retour_a_Freud
  6. http://ecf.base-alexandrie.fr/ [archive] auteur : Jacques Alain Miller
  7. Par le Dr Muthmann . Le Dr Muthmann est inscrit présent comme hôte à la séance de la Société Psychanalytique de Vienne du 10 février 1909 et voir lettre du Dr Muthmann à Binswanger (Nassau) du 3 mai 1905 copie Radio-a ®, www.radio-a.com/ Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
  8. Freud S., Trois essais sur la sexualité, Paris, Folio essais, p.96; "Sur les transpositions de pulsions plus particulièrement dans l’érotisme anal", (1916), Névrose, psychose et perversion, Paris, Puf, 1981 ; Métapsychologie, Paris, Gallimard, 1986; "l’organisation sadique-anale", Introduction à la psychanalyse, Paris, Payot, 1967, p.323 Inhibition ».symptôme, angoisse, Paris, Puf, 1981, p.34
  9. 1916 > 1er séjour - 1921 > second séjour- 1923 > troisième séjour-1924 > quatrième séjour et dernier séjour , voir Fiori R., ELFRIEDE H., La femme aux épingles, Rencontre avec un cas de Freud, De la névrose obsessionnelle à la mélancolie, Amazon,broché 2015 et Fiori R. « La sixième analyse de Freud », La Cause freudienne N°69, Paris, septembre 2008; (Dossier médical consultable aux Archives Binswanger à l'Université de Tübingen en Allemagne, et traduction par Johanna Martin, René Fiori- consultable par Radio-a ®, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
  10. Lettre du 24 avril 1938 de Lina Block à Ludwig Binswanger , Archives Binswanger à l'Université de Tübingen en Allemagne, et traduction par Johanna Martin, René Fiori- consultable par Radio-a ®, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; Dancksagung du 8 avril 1938 paru dans la Neue Zürcher Zeitung du 9 avril
  11. PROGRAMM, Private psychoanalytische Vereinigung in München 7 et 8 septembre 1913, ANNEXE 3in Fiori R, ELFRIEDE H., La femme aux épingles, Rencontre avec un cas de Freud, De la névrose obsessionnelle à la mélancolie, Amazon format broché , et format numérique kindle 2015
  12. Freud S., Névrose, psychose et perversion, Paris, Puf, 1981
  13. Ibid
  14. Freud S., La vie sexuelle, Puf, Paris, 1982
  15. Freud S, Névrose, psychose et perversion, Paris, Puf, 1981
  16. Freud S, Résultats Idées, Problèmes, Tome II, Paris, Puf, 1985
  17. Ce sont les recherches, dont on peut lire le résultat dans le livre de Mme Ilse Grubrich-Simitis, Freud : retour aux manuscrits, Paris, Puf, 1997 qui permettent de relier les deux textes : « Psychanalyse et télépathie » et « Deux mensonges d’enfant » à cette patiente
  18. Ibid
  19. Freud S., Nouvelles conférences de Psychanalyse, Paris, Gallimard, 1984
  20. Freud S., Totem et Tabou, Paris, Payot, 1986, pp 39 et 112
  21. Les premiers psychanalystes - Minutes de la Société psychanalytique de Vienne - Tome III - 1910-1911 et Tome IV-1912-1918, Paris, Gallimard
  22. On trouvera dans Fiori R., ELFRIEDE H., La femme aux épingles, Rencontre avec un cas de Freud, De la névrose obsessionnelle à la mélancolie, Amazon,broché 2015, en annexe 1 p 143, Une chronologie des symptômes de la patiente à partir des textes de Freud et du dossier médical - Et en Annexe 2 les passages des textes, conférences, et des lettres de la correspondance de Freud où il est question d'Elfriede Hirschfeld
  23. Sigmund Freud –CG Jung- correspondance 1906-1914- Paris, Gallimard, 1992; Ferenczi, Correspondance, 1920-1933, Paris, Calman-Levy, 1996, lettre du 3 janvier 1911; Abraham The complete correspondance of Sigmund Freud an Karl Abraham -1907-1929, traduced by Erst Fazelder;Isabelle Roth, Sigmund Freud – Oskar Pfister – Briefwechsel – 1909-1939, Zurich, Theologischen Verlag, 2014. Sigmund Freud – Ludwig-Binswanger, Correspondance, Paris, Calman-Levy, 1995; Lou-Andréa S., Correspondance avec Freud- Journal d'une année (1912-1913), Paris, Gallimard, 2001).
  24. Fiori R., ELFRIEDE H., La femme aux épingles, Rencontre avec un cas de Freud, De la névrose obsessionnelle à la mélancolie, Amazon, format broché et format numérique 2015 et René Fiori « La sixième analyse de Freud », La Cause freudienne N°69, Paris, septembre 2008




DESSINS DE COUVERTURE >>

S'agissant de cette patiente de Freud, l'identification de l'ensemble des références dans les écrits de Freud,
conjointe à l'analyse du dossier médical de la clinique
de Bellevue dirigée par Ludwig Binswanger, où séjourna Mme H, La femme aux épingles,
puis la poursuite de nos recherches nous permettent
aujourd'hui de disposer d'un dossier clinique quasi complet au regard des éléments existants, exception faite
de certaines lettres de la correspondance de Freud avec Pfister qui ne sont pas encore accessibles au public

voir aussi l'article " Les personae d'Elfriede Hirschfeld- Un autre cas de Freud", à la rubrique Radio-a en mouvement
http://www.radio-a.com/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=7&Itemid=61

Vous pouvez écouter la 39ème soirée de l'Association des Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne
entièrement consacrée à La femme aux épingles :
http://www.radio-a.com/index.php?option=com_content&view=article&id=820&Itemid=851

Mise à jour le Vendredi, 15 Janvier 2016 18:17